La technique de la boîte noire
et apprenez à un extraterrestre à jouer aux échecs

Un extraterrestre arrive sur Terre. Là, 2 joueurs d’échecs sont tendus sur leur partie.

L’extraterrestre veut comprendre ce qu’ils font. 2 solutions s’offrent à lui :

  • découper les bons hommes pour comprendre comment ils fonctionnent
  • observer de nombreuses parties d’échec et en déduire une logique

Etant plutôt pacifiste, notre extraterrestre décide d’observer avec attention (ouf !). Il remarque certaines choses : ils jouent toujours alternativement ; une pièce est posée au centre d’une case (pas à l’intersection) ; chaque type de pièce a un déplacement spécifique ; certaines pièces se font éjecter du plateau, etc…

Sans rien savoir de comment fonctionne un humain, ni du vocabulaire de jeu, notre extraterrestre va pouvoir jouer aux échecs sur sa propre planète.

Et si c’était des robots qui jouaient aux échec ? Même chose ! Pas besoin de connaître le fonctionnement de la machine. Observer le comportement de la machine suffit.

C’est ce que fait la systémique : au lieu de découper, de décortiquer un système (machine, animal, groupe d’humain), la systémique observe le comportements et les interactions.

On parle alors de boîte noire.

Boîtes noires connectées

Une boîte noire peut représenter n’importe quoi : une plante, un humain, un groupe, un phonographe, etc.

Une boîte noire est composée d’entrées, de sorties et de la boîte. La boîte est dite noire, car on ne sait pas ce qui se passe à l’intérieur. Et à la limite on s’en fout un peu ;)

L’important, ce sont les entrées et les sorties, la logique externe de la boîte, comment elle se connecte à d’autres boîtes noires.

Entrées et sorties peuvent être des actions, de la matière et de l’information.

A partir de là, la boîte noire peut bel et bien être votre projet (réel ou supposé), quel qu’il soit. L’intérêt est d’en avoir une vision globale, de mieux en cerner le sens, de mieux cerner ses impacts, qu’ils soient positifs ou non.

Vous avez également un point de vue privilégié pour repérer les incohérences, les blocages, les cercles vicieux ou vertueux, etc.

Pour cela, vous pouvez vous poser certaines questions. Quels sont les autres projets (des boîtes noires aussi) connectés à votre projet ? Quel impact sur eux ? Comment réagissent-ils en retour ? Quelle matière ou information entre ou sort de votre projet ?

Voilà, vous avez tout pour créer un premier modèle de votre projet. Prenez une feuille, dessinez des rectangles pour représenter les boîtes noires, dessinez des flèches pour les entrées et sorties. Voilà vous avez tout : à vous de jouer !

Un site dédié aux projets constructifs

Sur Holographik, je donne des techniques, des conseils et des outils. Bref, des outils pour vous aider à créer, inventer et faire vivre votre projet constructif.

Vous pouvez découvrir le projet et les autres articles ou bien recevoir les nouveautés. Maximum une fois par semaine, j'envoie un mail pour vous envoyer les nouveaux articles(et seulement pour ça).

Il suffit d'inscrire votre email, j'en prendrai bien soin :

Vous avez modifié la configuration par défaut de votre navigateur. L'inscription ne peut pas fonctionner. Changez votre configuration ou contactez-nous pour nous indiquer votre email